Noël

Noël

Phil 2.1-18

Noël, un exemple d’abaissement

Noël depuis la perspective de Dieu. Le Roi, le Dieu qui se fait esclave.

Lors d’une dispute où vous considérez que vous avez raison, vous abaisseriez-vous à demander pardon ?

Le Fils de Dieu lui, s’est abaissé, jusqu’à la mort la plus honteuse par obéissance.

v5. Jésus comme exemple à suivre a défaut de l’atteindre. Où mettre nos pas ? Quel meilleur exemple que l’humanité de Jésus.

Ayez en vous les sentiments qui étaient en Christ.

Et si oui, est ce que cela se voit ? 

v6 Dieu vient en personne. Il ne vient pas en propriétaire, il ne vient pas en autorité suprême, il vient en esclave.

Il a montré sa puissance à d’autres occasions : il apaise le vent, il donne l’argent dans la bouche du poisson, il pardonne les péchés…

v7 Là, Dieu se dépouille de sa gloire : Rien n’attirait le regard, il s’est revêtu de notre condition d’homme, d’esclave d’un corps qui a mal, faim… Jésus est passé par tout ce qui représente  la vie humaine : angoisse, peur…

v8 crucifié comme un voleur, un tricheur, un meurtrier avec toute la violence qui accompagne cette mort.

Sur la croix, Dieu nous fait un cadeau, c’est cela Noël. Sur la croix, il y a nos transgressions, notre orgueil, notre mal.

Dieu manifeste 1 seule fois toute sa colère sur Jésus et non sur nous.

v9  seul moyen de notre salut, Jésus est le seul chemin vers la vie éternelle.

Christ comme exemple ! Accepterons-nous une place différente, moins élevée dans cette période et celle à venir ?