Relation avec les autres

Relation avec les autres

Message du jour par Eric Waechter

Faire aux autres ce que l’on voudrait qu’ils nous fassent !

Faisons-nous facilement confiance ou faisons-nous facilement des critiques. C’est notre histoire qui nous pousse dans l’un ou l’autre sens. Mais quel que soit ce sens, nous ne pouvons nous passer des autres. C’est dans notre nature d’être en relation, Dieu nous a lui-même mis un vis-à-vis.

Quelle est la règle à suivre pour vivre de bonne relation :
Matthieu 7 nous donne cette règle.

vers 1 à 5 : Ne pas juger ou ne pas condamner.
Les deux intervenants ont quelque chose dans l’œil. Cela les empêchent de voir clairement, l’un comme l’autre.
L’un prétend que l’autre n’est pas comme il le devrait, sans regarder á lui-même.
Dans nos relations en église, nous ne pouvons pas être juge d’autrui. Il faut être bienveillant dans la compassion avec l’autre.
Néanmoins, il faut pouvoir dire à l’autre sa fragilité, sachant notre propre fragilité.

Vers.6 : mise en garde
Aux temps de Jésus, les chiens du pays étaient errants et sauvages se nourrissant de déchets ; les porcs, eux, étaient impurs.
Ce passage met en garde contre le fait de gâcher quelque chose qui a de la valeur.

Dans les relations, plus la confiance grandit, plus nous nous ouvrons à l’autre. Si nous donnons à l’autre et que l’autre ne le reçoit pas où le reçoit de manière négative (insulte, injure, moquerie, critique), alors nous serons déçus de la relation et peut-être échaudés. C’est là, la mise en garde.

Vers 7 à 11 : demander, chercher, frapper.
On peut résumer par « à l’aide ». Et à cet appel, l’autre me vient en aide, ouvre sa porte !

Qui est cet autre : vers. 9 et 10 Dieu notre Père Céleste.
La manière dont notre Père nous traite doit caractériser notre relation avec les autres.

Nous vivons avec une vue brouillée, notre éclairage doit donc être celui de Dieu.

Si Dieu donne, je peux donner, si Dieu m’a accueilli, je peux accueillir, si Dieu m’a aidé je peux aider l’autre.